Collecte et traitement des effluents vinicoles


Présentation

Implanté au cœur d’une région viticole soucieuse de son image, le Centre de Traitement des Matières Vinicoles (CTMV) à Lussac (33570) propose aux viticulteurs une solution propre et durable dans le domaine du traitement des effluents vinicoles.

Le CTMV est agréé par Arrêté Préfectoral n°15020 modifié du 25 juin 2001 et certifié ISO 14001.

Réglementation

L’interdiction de rejet des effluents vinicoles dans le milieu naturel et l’obligation de traitement de ces effluents sont énoncées dans deux lois françaises :

* Loi n°76-663 du 19 juillet 1976 modifiée sur les Installations Classées pour la Protection de l’Environnement (ICPE) (Loi complétée par l’Arrêté du 2 février 1998).
L’activité vinicole est régie par cette réglementation qui classe les établissements en fonction de leur capacité de vinification :

  • Capacité > 500hl/an mais < 20 000 hl/ : établissements soumis à « Déclaration »
  • Capacité > 20 000hl/an : établissements soumis à « Autorisation ».

* Loi n°2006-1772 du 30 décembre 2006 sur l’Eau et les Milieux Aquatiques (LEMA qui étend l’obligation de traitement des effluents à tous les établissements quelque soit leur capacité de production.

Traitement

Le CTMV peut recevoir les effluents vinicoles de toute la Gironde de type :

  • Eaux de lavage des machines à vendanger
  • Eaux de lavage de tout le matériel de réception (conquêts, égrappoirs, fouloirs, presses, pompes)
  • Eaux de lavage des cuves et cuvons, à toute période de l’année (réception, écoulage, soutirage)
  • Eaux de lavage des filtres
  • Eaux de lavage de sols du chai
La capacité de traitement est de 360 000 hl annuel avec une DCO (Demande Chimique en Oxygène) admissible de 35 000 mg/l.

Dans une démarche de suivi de déchets, un bon de réception est émis pour chaque dépotage afin que le viticulteur atteste de la destination finale et du traitement des effluents en centre agréé.

Ne sont pas autorisées sur le CTMV

  • Les eaux claires (eaux pluviales, eaux de refroidissement)
  • Les eaux vannes (sanitaires)
  • Les eaux de lavage des machines de traitement de la vigne contenant des produits phytosanitaires
  • Les terres de filtration, liées aux produits de collages associés
  • Les saignées de cuves
  • Les matières grossières (rafles, grains)

Principe du traitement biologique des matières vinicoles

Créé pour et dans le respect de l’environnement, le CTMV permet d’éliminer par un procédé biologique la pollution présente dans les effluents vinicoles collectés.

Sur le site de production des effluents vinicoles

  • Les effluents vinicoles passent à travers un dégrilleur de 6 à 8 mm
  • Les effluents vinicoles sont stockés dans une cuve adaptée
  • Les effluents vinicoles sont transportés vers le CTMV (Centre de Traitement des Matières Vinicoles)

Sur le site du CTMV

  • Dépotage des effluents vinicoles
  • Stockage
  • Traitement biologique
  • Lagunes de finition
  • Rejet d’eau traitée après contrôle

Une réponse aux problèmes des viticulteurs à un coût avantageux : un investissement pour une propriété viticole 10 fois moins coûteux qu’un système de traitement autonome.

En savoir plus
En savoir moins
Canalisation Gironde, Canalisation Libourne, Debouchage Gironde, Debouchage Libourne, Effluents vinicoles Gironde, Effluents vinicoles Libourne, Fosse septique Gironde, Fosse septique Libourne, Vidange Gironde, Vidange Libourne 6j/7 - 24h/24

Secteurs d’intervention

Situés à GÉNISSAC, au sud de LIBOURNE, dans la région viticole de l’entre deux mers (Saint-Emilion), Aquitaine Vidange Rapide intervient sur les communes de la rive droite de la Gironde (33), du lundi au samedi :

Secteur de Libourne : Arveyres, Génissac, Branne, Saint-Emilion, Fronsac, Izon, Vayres, etc…
Secteur de Coutras, Guitres, Saint-Denis-de-Pile
Secteur de la CUB (rive droite) : Lormont, Cenon, Bassens, Floirac, Artigues, Bouliac, Latresne, Carbon-blanc, Sainte-Eulalie, Ambares, Ambes, Saint-Loubes…
Secteur de Bordeaux (rive droite ) : quartiers de la Bastide, Benauge…
Secteur de Saint-André-de-Cubzac, Bourg-sur-Gironde, Cavignac, Laruscade
Secteur de Blaye
Secteur de l’entre deux mers : Sauveterre-de-Guyenne, Créon, Targon
Secteur de Castillon-la-Bataille, Sainte-Foy-la-Grande, Pineuilh
Extrémités OUEST de la Dordogne

Scroll To Top